Juan Atkins & Detroit

La ville de Detroit a dernièrement fait parler d’elle pour toutes les mauvaises raisons. Detroit est devenu une des plus grosses faillites municipales de l’histoire américaine le mois dernier. La ville a été l’épicentre de l’effondrement industriel et de la crise du logement pendant la récente récession tandis que sa population passait d’un sommet de près de deux millions d’habitants il y a un demi-siècle à 700.000 aujourd’hui. Ainsi, les fiers résidents de la « Motor City » ont passé la plus grande partie des deux dernières générations à être plaint ou moqué.

Tout au long de ces périodes de tourmentes, d’agitations et d’incertitudes, un élément est demeuré constant: le riche héritage sonore de Detroit. Blues, Jazz, Rock, Gospel, R&B, Soul ou Hip-Hop, la créativité musicale issue de Detroit est toujours restée à un niveau rarement atteint dans d’autres villes.

Né et élevé à Detroit, Juan Atkins est un des authentiques pionniers de la musique électronique et malgré tous les soucis socio-économiques de sa ville, il reste toujours un de ces fiers résidents.

Laisser un commentaire