Métiers en voie de disparition en Inde par Supranav Dash

Le photographe indien basé à New York Supranav Dash a entamé en 2011 le projet « Marginal Trades » consistant à immortaliser une série de métiers en voie de disparition.
La série s’inspire des travaux d’Eugene Atget (Les Petit Metiers), Irving Penn (Small Trades), ou August Sanders, ainsi que des images de John F. Watson et John W. Kaye (The People of India, 1868-75).

Alors que les technologies modernes prennent de l’ampleur au sein de la population indienne, de nombreux métiers présents depuis des centaines d’années finissent par disparaitre.
Les métiers ont toujours été intimement liés au système des castes en Inde. Chaque caste et ses sous-ensembles correspondaient à un stéréotype et dictaient la pratique professionnelle du groupe en question.
Depuis le début des années 1800, les gens n’étaient pas autorisés à s’écarter de leurs professions d’origine ou ils se retrouvaient bannis par la société, en raison d’une morale sociale reflétant une ignorance et un fort attachement à des croyances orthodoxes.

La tradition des professions et métiers transmit de père en fils, a continué pendant des générations jusqu’à récemment, lorsque la mondialisation et les changements socio-économiques rapides ont entraîné un fort bouleversement sociétal.
Désormais la génération indienne moderne refuse de s’en tenir à ces professions et métiers ancestraux, ils sont devenus plus audacieux et préfèrent s’attaquer à des carrières plus lucratives.
L’abandon de ces pratiques traditionnelles s’explique non seulement par le manque de revenus suffisants, le constant mépris des classes privilégiées, mais aussi un gouvernement qui peine à s’ouvrir aux réformes sociales.

« En tant que photographe, je veux utiliser mon art pour rendre hommage à ces artisans et les mettre en lumière. »

Laisser un commentaire